Les bons plans pour visiter Istanbul !

Je reviens tout juste de mon voyage à Istanbul, ville fascinante à cheval sur deux continents avec la rive occidentale et la rive orientale située de part et d’autre du détroit du Bosphore. Durant mon voyage, j’ai eu la chance de découvrir cette mégalopole aux milles facettes, entre modernité et tradition. Voici mes conseils pour visiter Istanbul avec un petit budget (400€ pour une semaine, trajet avec Pegasus compris). 

10 choses à faire durant son voyage à Istanbul

Il y a tellement de lieux et de choses à visiter à Istanbul que pour faire plus simple, j’ai décidé de tout condenser en 10 expériences de voyage :

  • Se rendre dans le coin de Sultanahmet
    Sainte-Sophie

    L’incroyable Sainte-Sophie (Hagia Sophia)

    pour admirer l’incroyable Mosquée Bleue (gratuit), le splendide palais de Topkapi et l’extraordinaire Sainte-Sophie ;

  • Visiter les mosquées Süleymaniye, d’Ortaköy et également celle du Sultan Selim qui surplombe la Corne d’Or (toutes les mosquées peuvent être visitées gratuitement en dehors des heures de prière) ;
  • Boire un thé au bord de l’eau dans le quartier d’Üsküdar en admirant la Tour de Léandres ;
  • Faire les marchés des différents quartiers d’Istanbul (Marché de Galtasaray, de Besiktas, d’Üsküdar, etc.) ;
  • Admirer le coucher de soleil sur le Pont Galata tout en mangeant un Balik Ekmek (sandwich au poisson) ;

Coucher de soleil Istanbul

  • Manger les spécialités culinaires de la ville et se laisser porter par la street food : simit, pide, borek, lahmacun, tantuni, kokorec, baklavas, loukoums et bien d’autres merveilles ;

    10320534_10208932684934056_2750479834627367024_n

    Thé turc, börek au fromage, à la viande et pide pomme de terre au petit déj’ pour débuter le tour culinaire et culinaire de Tooinstanbul =)

 

  • Boire des boissons locales : ayran et salep (non alcoolisé),  Efes, Bomonti, raki (bières et alcool) ;
  • Fumer un narguilé dans un café et refaire le monde entre ami·e·s ;
  • Prendre le bateau et traverser le détroit du Bosphore, et si vous allez temps, vous rendre à Büyükada, la plus grande des îles aux Princes ;
  • Faire du shopping au Bazar aux épices et dans les petites ruelles alentours, là où les touristes se font un peu plus rare.

Quelle auberge de jeunesse choisir à Istanbul ?

La tour Galata

La Tour Galata by night

Comme à mon habitude, j’ai opté pour une auberge de jeunesse plutôt que le couchsurfing car j’ai eu une très mauvaise expérience en tant que femme voyageant seule sur ce réseau et les auberges de jeunesse restent un bon moyen de voyager avec un petit budget. Mon amie Laura m’a recommandé le World House Hostel Istanbul situé juste à côté de la très jolie Tour Galata, à 5 minutes de l’Istiklal et du Pont Galata. Et c’est vraiment une bonne adresse !

 

Les dortoirs sont propres, l’accueil est chaleureux et convivial. Il y a quelqu’un 24/24h à la réception ce qui est vraiment très pratique. Dès mon arrivée, on m’a proposé de rejoindre un pub crawl (ou barathon, comme vous préférez) et ce fut une première soirée de folie qui m’a donné l’occasion de rencontrer pleins de gens super sympas ! =)

Niveau budget, j’ai payé 16€ par nuit en dortoir mixte, petit déjeuner compris. J’aime beaucoup le petit déjeuner turc donc je me suis régalé : concombres, tomates, fromage turc (épicé ou non), thé traditionnel, pain, olives, beurre, confiture, oeufs, il y en a pour tous les goûts ! En tout cas pour le choix des auberges de jeunesse, fiez-vous aux avis laissés par les voyageurs·ses sur les différents sites comme Hostelworld ou Hihostels.com.

Comment éviter les attrape-touristes ?

Il faut savoir que les prix varient du simple au triple selon l’endroit où vous mangez, buvez ou faites votre shopping. Et comme la plupart des touristes, je me suis rendue compte que l’on a bien essayé de me plumer durant mon séjour. Par exemple, n’achetez rien au Grand bazar car seuls les touristes vont là bas donc ce sont des prix 3 fois plus élevés. Ne mangez pas dans des restaurants où il n’y a pas de prix sur le menu que l’on vous donne car cela veut dire que les tarifs sont faits en fonction du client. Et surtout, lorsque vous arrivez à Istanbul, ne changez pas vos euros en livres turques à l’aéroport ! Il y a pleins de bureaux de change à Istanbul avec des taux beaucoup plus intéressants, notamment au début de la rue l’Istiklal près de la place Taksim, juste en face du Consulat de France.

Pour vous donner un ordre d’idée des prix moyens que j’ai observé à Istanbul :

  • 12801562_10208967630167665_2638681232006368644_n

    Trajet en vapur pour aller jusqu’à Büyükada

    Un lahmacun au pied de la Tour Galata : 4 livres turque soit moins de 1,50€

  • Un sandwich au poisson du côté du Pont de Galata : 8 livres turque
  • Un savon noir : 5 livres turque
  • Un paquet d’infusion à la pomme de 150g : 5 livres turque (10 LT si c’est vendu avec 2 verres et 2 cuillères)
  • Un thé : 2 livres turque
  • Un trajet aller-retour de Kabatas jusqu’aux îles aux Princes : 8,80 LT avec la compagnie Sehir Hatlari (la carte de transport coûte 6 LT, suivez le guide des transports en communs d’Istanbul)
  • Un ayran en supermarché : 50 kurus (soit même pas 20 cents en €)

Conclusion : la vie ne coûte pas chère sur place, à condition d’éviter les attrape-touristes.

Et vous, avez-vous déjà visité Istanbul ? Quels sont vos bons plans ? En tout cas en ce qui me concerne, j’ai déjà envie d’y retourner ! =)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s